TUTORIEL POINT DE CROIX : 2è épisode   

"les grilles et les points"

Apprenons aujourd'hui à lire un schéma de point de croix.

1. Les grilles : 

Tout d'abord le vocabulaire : On appelle tout ces schémas des GRILLES. Les grilles sont parfois représentées en couleur, et parfois en noir et blanc. Lorsqu'elles sont en noir et blanc les carrés sont alors occupés par ce que l'on appelle des SYMBOLES.

initaition_coeur_blocs

initaition_coeur_symb

Puis, à coté de la grille est fourni un tableau de correspondance entre les couleurs (ou symboles) et les numéros DMC. En effet, chaque couleur de fil est représentée par un numéro unique et son nom.Parfois pour certaines couleurs le nom seul est indiqué, comme le blanc et l'écru.

Attention: toujours bien relever le nom/numéro d'un fil lorsque vous devez racheter en cours de réalisation d'un ouvrage. J'ai fait la bêtise un jour d'aller racheter du 'blanc' pour un tableau de naissance unicolor réalisé au 3/4, sans relever son numéro. En plein jour, une fois le tableau terminé, je me suis rendue compte que ce n'était pas le même blanc... Un tableau fait sur du lin très fin... résultat, le bébé a 12 ans et je n'ai toujours pas défait le tableau, tellement cela m'a découragée... J'ai appris à mes dépens que la gamme des coloris DMC est très étendue !

Voici un magnifique exemple de tableau de correspondance entre symboles et couleurs (on appelle cela aussi la légende) : (cliquer sur le fichier ci-dessous)

Oeuf_de_Paques_3___2010

(Je vous invite à aller faire un tour sur le blog de Wanda : http://stitchescrumble.canalblog.com/ qui dessine régulièrement de très jolies grilles, merci infiniment Wanda de m'avoir autoriser à publier cette grille...)

Sur les grilles de point de croix, vous remarquerez deux  flèches, l'une sur le dessus de la grille, l'autre sur le coté gauche. Ces deux flèches vous permettent de repérer le mileu de la hauteur et le milieu  de la largeur du motif. Lorsque vous commencerez un ouvrage, il est plus aisé de commencer par le milieu, de façon à centrer votre motif sur votre toile. Pour  déterminer ce centre, il suffit de trouver l'intersection des deux flèches.

milieu

2. Les points :

Avant de commencer à broder,  voyons les différents points utilisés au point de croix. Pour commencer nous n'utiliserons que le premier point : le point de croix; mais il est intéressant de noter ici les points dérivés de point de croix. Avec l'expérience vous aurez à les utiliser, ils sont tous très simples.

                                            A. Le point de croix :

faire_une_croix_1

  Observons ce premier schéma. Voici la réalisation d'une croix isolée. On commence en bas à gauche (en 1) et l'on pique à l'opposé (en 2), en haut. Puis on ressort l'aiguille dessous (en 3) et l'on termine la croix (en 4).  C'est la méthode que vous utiliserez  pour des croix isolées dans votre motif, ou bien lorsque vous aurez des couleurs de croix isolées (du style le petite oeil au milieu du visage rose).

           * * * * *

faire_une_croix_2

Observons à présent ce deuxième schéma. Lorsque l'on doit réaliser une ligne de croix, il est préférable de la réaliser selon cette technique. On réalise la ligne avec la première partie d'une croix (que l'on appelle demi-point) puis on revient en arrière pour terminer les croix. Pourquoi ? il s'avère qu'utiliser cette technique donne une jolie uniformité d'aspect à la ligne de croix. Maintenant, il est vrai que certaines brodeuses aiment travailler croix par croix. Avec l'expérience vous aurez vos petites habitudes, mais pour commencer il est préférable de broder comme ce schéma l'indique.

point_vertical_1

Ici, vous pouvez voir comment effectuer la même chose verticalement: une colonne de croix. Le principe est exactement le même qu'à l'horizontal. Pouquoi faire verticalement plutôt que horizontalement ? Et bien ce sera simplement à vous de décider, en fonction du motif, en fonction de là où vous commencez votre ouvrage, en fonction de là où vous changez de couleur... etc. Avec le temps vous apprendrez à vous sentir à l'aise dans vos choix.

B. Le demi-point de croix :

demi_point_1C'est très simple, c'est la première étape de ce que nous avons vu au dessus. Il arrive en effet dans certains ouvrages que l'on demande de broder certaines zones en demi-point. Cela permet de donner une allure plus légère à cette partie de la broderie, cela donne souvent un air de profondeur.

                                     C. le quart de point de croix :

quart_point_croix_2

Le quart de point de croix commence comme un point normal : on passe son aiguille dans un trou. Ce qui est nouveau est l'étape suivante : on va piquer au centre du carré, là où il n'y a pas de trou... on va donc créer son trou soi même en piquant. Ce point est utilisé pour dessiner un motif de façon beaucoup plus détaillé.

                D. Le trois-quart de point de croix :

trois_quart_point_croix

Il s'agit d'un point composé tout d'abord d'un quart de point de croix (étape 1-2), puis d'un demi point de croix (étape 3-4). Bien entendu, on fait toujours le 1/4 de point de croix d'abord, puis le 1/2 point de croix ensuite. ce point a pour objectif de dessiner plus de détails sur la boderie.

                 E. Le point arrière :

point_arriere_1

Le point arrière est utilisé pour faire le tour d'un motif, pour faire ressortir une partie du motif, ou pour broder un texte. Il se brode toujours après le point de croix. Vous remarquerez la progression des points, qui se fait de gauche à droite, alors que chaque point, individuellement, est réalisé de droite à gauche.

Ce point arrière se voit sur les grilles très facilement, je vous laisse retourner sur la grille de l'oeuf au début du message pour découvrir les points arrière que vous trouverez facilement en regardant la légende sous l'oeuf.

3. Petits trucs et astuces en vrac

Avant de découper votre toile pour commencer à broder ensemble il y a une chose importante à connaitre. Quand on travaille sur un morceau de toile aida, on est confronté au problème de l'effilochage des bords. Plusieurs astuces existent pour se faciliter le travail.

           1. Surfiler : La solution classique.

           2. Couper au ciseau cranteur : En effet cela limite considérablement, voire empêcher l'effilochage.

           3. Mettre un  bout de scotch à cheval sur les bords, l'idéal est le sparadrap blanc qui ne risque pas de laisser de résidu de colle, mais un scotch traditionnel fera l'affaire..

           4. Passer un peu de colle blanche pour coller les tissu sur les bords et laisser sécher.

Ceci dit, c'est parti ! Pour commencer nous allons commencer par découper un morceau de toile AIDA sur lequel nous allons broder différents petits motifs pour s'exercer.  A vous de choisir la taille du carré que vous avez envie de broder, 10cm, 20 cm de coté ... à vous de voir et protégez votre morceau de toile de l'effilochage grâce à l'une des techniques évoquées ci-dessus.

A  présent nous allons couper un morceau de fil à broder. Normalement on travaille souvent avec une longueur de fil de 40 à 60 cm environ (puis vous aurez votre longueur de prédilection, certaines aiment travailler avec de petites longueurs, d'autres avec des grandes..).  Mais cette fois-ci nous allons faire un peu autrement. Prenez l'extrémité du fil (l'ensemble des 6 fils) de votre échevette et tirer délicatement dessus pour sortir 60 cm. Pourquoi délicatement ? Parce que c'est mieux si vous laissez les bagues de papier sur l'échevette : elles vous rappelleront le numéro de la couleur.

Une fois votre longueur de 60cm coupée en main, vous allez sortir l'UN des fils en tirant tout simplement dessus. Puis vous prenez votre fil et vous le pliez en 2 et vous enfilez les deux extrémités de votre fil dans le chas de votre aiguille. Puis vous enfilez votre aiguille dans la toile afin de commencer votre première croix en laissant au dos quelques centimètres de fil. Retournez votre ouvrage (photo 2) puis passez votre aiguille dans la boucle (photo 3) et tirez tout doucement (photo 4), puis vous retournez votre ouvrage et vous continuez  à broder. Voilà une astuce qui vous permettra facilement de démarrer votre ouvrage lorsque le nombre de fils demandés est pair.

dmc_6fils_001

                                          

Quelques petits trucs pele-mêle :

1. la beauté d'un ouvrage tient entre autres dans la régularité de la tension du fil. Ne vous inquiétez pas cela vient avec l'expérience, tout seul... Je me rappelle mes débuts, où j'avais acheté un kit de point de croix sur coton (je ne savais pas que l'AIDA existait), il s'agissait de sous-verres avec des motifs de noël. C'était tellement réussi qu'entre les paquets de fil au dos, le tissu tout tirebouchonné car les fils trop serrés, les croix irrégulières, ils étaient parfaitement inutilisables... Ce n'était pas de la toile AIDA, la notice n'était pas explicite et les notions de base n'étaient même pas expliquées ! Pour un début, dur dur ! Mais très très vite, j'ai acquis de bonnes bases. Vous verrez, vous serez très vite ravi(e)s de vos réalisations, sans même passer par la case sous-verres ratés !

2. ASTUCE : Lorsque l'on travaille avec une longue aiguillée, il arrive que le fil se tourne sur lui-même à force de passer et repasser l'aiguille dans le tissu. Aussi, l'aspect du fil devient moins lisse et un peu serré sur lui-même. La solution est de lacher l'aiguille sur l'envers du tissu et de la laisser pendre à son fil quelques instants, vous la verrez tourner sur elle-même ce qui permettra au fil de reprendre sa position idéale... Simplissime !

fil_001

3. on ne fait JAMAIS de noeud derrière un ouvrage de point de croix. On coince les fils sous les autres points et on coupe.

4. Pour démarrer un ouvrage avec un nombre de fils IMPAIRS, on fait comme suit : on essaie de maintenir au dos de l'ouvrage le fil avec les doigts (de la main qui ne tient pas l'aiguille !), le temps de faire une première rangée de croix pour le coincer. Puis on coupe ce qui dépasse du fil au ras pour éviter de ramener avec l'aiguille des petits fils sur le devant de l'ouvrage en brodant.

point_de_x_2_001

5. Pour terminer un ouvrage, ou bien terminer une couleur avant d'en commencer une autre, il suffit de retourner son ouvrage et de passer les fils sous quelques points déjà réalisés. Puis on coupe le fil au ras de l'endroit où on le fait ressortir.La philosophie sera la même si on doit faire quelques petits points par ci par là avec une nouvelle couleur, on passera le fil d'un emplacement à l'autre en passant au dis de l'ouvrage sous les croix des autres couleurs.

point_de_x_2_009

6. On commence un ouvrage par une couleur qui est  en grande quantité de croix (côte à côte) puis on complète ensuite  par les petites zones. Cela évite de trop se tromper. Puis il va falloir apprendre à compter et recompter... Je vous rassure après de nombreuses années de pratique, je me trompe encore ! Et je défais une partie de mon ouvrage, c'est la raison pour laquelle il faut souvent compter et vérifier, de façon à avoir à défaire un minimum de croix... même si faire et défaire, c'est toujours travailler !

4. Au boulot !

Vous avez votre petit bout d'AIDA prêt ? Alors choisissez dans les séries de motifs que je vous propose ci-dessous, ceux que vous aimeriez broder sur votre toile. Brodez les où vous voulez sur votre petit coupon, l'idée est de vous exercer. Une prochaine fois nous travaillerons sur comment placer un motif sur une toile de façon à le centrer. Mais pour l'instant, brodez simplement les motifs que vous désirez, en plusieurs exemplaires si vous le désirez, pour bien vous faire la main. Amusez-vous ! Et envoyez-moi une photo de ce que vous avez fait, je la publierai avec plaisir !

SERIE 1

ensnoel

SERIE 2

compo_frises

SERIE 3

serie3

Et pour finir, un dernier petit motif :

panier

Jadis, les jeunes filles devaient apprendre à broder afin de pouvoir mettre leurs initiales sur leur trousseau. Elles réalisaient alors un ouvrage appelé marquoir (ou marquette), sur lequel étaient brodés des lettres, des chiffres, des petits motifs et des frises. En général, les motifs étaient brodés en rouge sur du lin écru. Votre ouvrage ressemblera un peu à ces marquoirs d'antan, frises et motifs...Voici quelques exemples :

marquoir_1